mardi 21 novembres 2017 – Chrétiens et accueil des personnes homosexuelles

Chrétiens et accueil des personnes homosexuelles

Trois conférences d’information visant à promouvoir une réflexion et une action concrète dans le domaine de l’accueil intégral des personnes LGBT (lesbiennes, gays, bi- et transsexuels) parmi les chrétiens

Descriptif de l’activité
En vue de stimuler la prise de conscience et la réflexion dans ce domaine, il est utile d’apprendre ce qui se fait déjà. Deux des conférences préciseront ce qui est en cours dans les cantons de Genève (le « lab ») et de Neuchâtel (le groupe « Arc-en-ciel ») ; une autre fera le point sur le canton de Vaud. Ces apports nous amèneront à explorer des pistes et à nous orienter vers des réalisations concrètes. L’EERV et C+H Vaud, qui co-organisent ces rencontres, souhaitent qu’elles favorisent une meilleure saisie de l’« inclusivité » dans l’Eglise et dans la société – qu’il s’agisse de l’ouverture vers les personnes LGBT ou vers tous ceux qui subissent méfiance, suspicion ou rejet.

Indications pratiques
Lieu : salle du temple de Saint-Laurent, 1003 Lausanne
Dates et heures : les mardis 24 octobre, 7 novembre et 21 novembre 2017, à 20h
Formateurs/animateurs : Yvan Bourquin pour l’EERV, André Varidel pour C+H Vaud
Renseignements : Yvan Bourquin / tél. 078 772 68 51 / mail yfbourquin@bluewin.ch
Inscription : pas nécessaire / possibilité de rejoindre le groupe en tout temps

27-29 octobre – « Protestants en fête » à Strasbourg

vivre la fraternité

Ce grand rassemblement européen, à l’occasion des 500 ans de la Réformation, se tiendra à Strasbourg du 27 au 29 octobre 2017. Toutes les infos sont disponibles et mises à jour sur le site dédié à l’événement.

L’Antenne Inclusive de la paroisse Saint Guillaume aura un stand à Protestants en Fête! Rendez-vous dans la tente n°2, où des membres de l’équipe seront toujours là pour vous accueillir et répondre à vos questions.

Le Carrefour de Chrétiens Inclusifs (CCI) sera aussi à ce rendez-vous européen. Vous les trouverez avec le Christianisme social, tente n°3 où des membres de l’association seront toujours là pour vous accueillir et répondre à vos questions.

C+H Genève et C+H Vaud sont membres du CCI

Une table-ronde abordant les questions de la fraternité/sororité, de la Réforme et de l’inclusivité est proposée, le samedi 28/10, de 10:30 à 11:00, sur la scène centrale du Village des Fraternités, place Kléber.
Pierre Bülher et Rémy Bethmont discuteront du thème suivant :  « Accueillir ce qui dérange : la Réforme entre l’ouverture et l’ordre – et nous aujourd’hui? »
Modération : Joan Charras-Sancho

La paroisse Saint-Guillaume propose un culte inclusif avec célébration de la sainte-Cène le vendredi 27 octobre à 20h en l’église Saint-Guillaume de Strasbourg, 1 rue Munch. Pour cette célébration placée sous le signe d’une fraternité en Christ s’exprimant par-delà les diversités », la pasteure Carolina Costa de Genève, bien connue pour sa série télévisée « Ma femme est pasteure », s’associe à cette initiative avec joie et vient y prêcher. Un verre de la fraternité sera proposé à l’issue de la célébration.

Mardi 31 octobre – Soirées antenne LGBTI du LAB

L’antenne LGBTI du LAB propose au Temple de Plainpalais

« Les années SIDA »

Témoignage de Dominique Roulin (ancienne pasteure et fondatrice du ministère SIDA)
avec la participation de C+H

  • 19h00 – Début de la rencontre
  • 21h00 – Buffet canadien
  • 22h00 – Fin de la soirée

Les plus de 45 ans sont aussi les bienvenus !

Dimanche 22 octobre – Les Sun Days du lab

Les Sun Days du lab

http://lelab.church/rencontres/

Chaque mois, une équipe du LAB et la pasteure Carolina Costa te proposent une rencontre célébrative, inclusive, moderne et interactive. Qui que tu sois, quelle que soit ton origine, ton âge, ton parcours de vie, tes convictions ou tes doutes, ta religion, ton genre, ton orientation affective sois le-a bienvenu-e comme tu es!

Un accueil chaleureux dans le Temple de Plainpalais dès 10h pour le café/thé, dans une ambiance canapés sofas, à 10h30 démarrage avec une musique moderne, un message dynamique pour t’aider à développer ta spiritualité au quotidien avec humour et profondeur, du temps pour goûter au silence et à l’intériorité, un temps de partage en groupes pour s’enrichir les uns les autres et un buffet canadien à la fin pour faire connaissance.

Espace aménagé pour les enfants sous la responsabilité des parents.
Les plus de 45 ans sont aussi les bienvenus !

11 octobre 2017 – Journée du coming-out

Coming Out Day

ou Journée du coming out a lieu tous les ans le 11 octobre en Amérique du Nord ainsi que dans certains pays d’Europe. À cette occasion, gays, lesbiennes et personnes « queers » sont appelés à se montrer publiquement. (Wikipédia)

Origine

La tradition du Coming Out Day remonte à la seconde « Marche à Washington pour les droits des gays et lesbiennes » (March on Washington for Lesbian and Gay Rights) qui se tint le 11 octobre 1987. Ce jour-là, 500 000 personnes avaient manifesté à Washington D.C. pour l’égalité des droits des homosexuels et la reconnaissance de l’homosexualité. L’année suivante, à l’occasion de la première Journée du coming out, des milliers de gays et de lesbiennes ont publié leurs noms dans les journaux. (Wikipédia)

et nous ?

Nous sommes nombreux à avoir fait notre coming-out, vis-à vis de nous-même, vis-à-vis de notre famille, vis-à-vis de nos amis, vis-à-vis de nos collègues de travail, de notre patron, des personnes sous notre responsabilité. Régulièrement, nous avons l’occasion (ou l’obligation) de faire envers de nouvelles personnes de notre entourage.

et vous, et toi ?

Nous sommes toutes et tous en pensées, plus spécialement en ce jour, les uns avec les autres.

A plusieurs, on est mieux dans sa peau. Rejoins un groupe si tu te sens seul.
Si la dimension chrétienne te parle, tu seras le bienvenu à C+H à Genève ou à Lausanne, Arc-en-Ciel à Neuchâtel, au Lab à Genève ou dans un autre lieu.

Mardi 10 octobre 2017 – Le désir et la foi

En collaboration avec l’Espace Fusterie, rencontre avec le professeur de théologie Christophe Chalamet, qui a aussi des talents d’improvisation au piano, sur le thème

Le désir et la foi, Réflexions théologiques et musique

Voyez aussi : 3 questions à Christophe Chalamet

Lieu : Temple de la Fusterie (attention lieu exceptionnel)
Date : mardi 10 octobre 2017 à 20h00

Qui est ce Professeur de théologie systématique ?

Fonction

  • Directeur de l’Institut romand de systématique et d’éthique (IRSE)
  • Membre du Comité de rédaction de la Revue de théologie et de philosophie

Parcours

Après ses études à la Faculté de théologie de l’Université de Genève (licence en 1997, doctorat en 2002), Christophe Chalamet a enseigné l’histoire de la théologie protestante moderne à Fordham University (2003-2011) avant d’être nommé professeur associé à Genève en 2011. Il a été « research fellow » à la Yale Divinity School (2001-2002) et est membre du Center of Theological Inquiry (Princeton).

Domaines de recherche

  • Théologie systématique
  • Histoire de la théologie protestante moderne
  • Karl Barth et la théologie dialectique

Publications récentes

  • Une voie infiniment supérieure (Labor et Fides, 2016)
  • Théologies dialectiques (Labor et Fides, 2015)
  • (co-édition, avec Hans-Christoph Askani, de:) The Wisdom and Foolishness of God (Fortress, 2015)
  • (co-édition, avec Marc Vial, de:) Recent Developments in Trinitarian Theology (Fortress, 2014) – en français: Développements récents en théologie trinitaire (LIT Verlag, 2014).

Imprimer

Mardi 10 octobre 2017 – 3 questions à Christophe Chalamet

En marge de notre rencontre à la Fusterie avec Christophe Chalamet, nous lui avons posé trois questions :

Pourquoi as-tu accepté l’invitation du groupe Chrétien et Homosexuels ?

Tout simplement parce que j’ai envie d’échanger avec ce groupe, d’en savoir plus sur les réflexions de ses membres sur diverses questions. Je ne crois en la ghettoïsation de personne (la ghettoïsation guette d’ailleurs les théologiens, parfois!). J’admire par exemple Andrew Sullivan, catholique, homosexuel, un intellectuel public qui a joué un rôle important pour les droits et le respect des personnes homosexuelles depuis les années 1990. Il a longtemps tenu un blog très intéressant, le Daily Dish, que j’ai longtemps suivi de près.

A quoi sert la théologie ?

A plusieurs choses: à dépasser une certaine naïveté première (naïveté qui peut avoir quelque chose de beau, mais qui ne suffit pas si on veut comprendre la foi, sa transmission etc.); la théologie nous « déniaise » donc. Elle sert à se poser des questions, puis, lorsque nous trouvons un début de réponse, à découvrir d’autres questions plus intéressantes et profondes encore – c’est un processus sans fin. La théologie permet de se demander à quoi peut ressembler une foi adulte, responsable. Démarche critique et implication existentielle (ou confessante) ne sont pas mutuellement exclusives. Enfin, la théologie n’est pas uniforme: elle est différente à l’université qu’au monastère ou en paroisse, ou encore dans un séminaire rattaché à une Eglise.

Quels sont les styles de musique ou les compositeurs qui te parlent de Dieu ou à travers lesquels tu Lui parles ?

Des styles divers et variés, qui vont du jazz contemporain (Keith Jarrett est l’un de mes héros; cf. ce « bis » improvisé à Tokyo en 1976: https://www.youtube.com/watch?v=w6_0oRgZvJQ.; Kurt Rosenwinkel en est un autre: cf. https://www.youtube.com/watch?v=aiw8CTK2o_Q) à Mattaeus Pipelare et… J.-S. Bach aussi bien sûr (je suis très fan de Cédric Pescia et de son interprétation des Variations Goldberg).