18 septembre 2015 – Unions homosexuelles – quelle est la position de l’EPG ?

Au Consistoire de juin, le pasteur Nicolas Lüthi a demandé au Conseil du Consistoire si l’EPG envisageait une bénédiction des unions homosexuelles.

Emmanuel Fuchs a répondu à la séance du 18 septembre. Reconnaissant que le sujet est complexe et émotionnel, il a rappelé qu’en 1992 le Consistoire avait refusé cette ouverture aux couples de même sexe. Puis en 2006, il n’avait pas jugé opportun de rouvrir le débat. Toutefois, admet le président de l’EPG, la situation a changé. Dès lors, le Conseil du Consistoire va évaluer la pertinence d’interpeller le Consistoire une nouvelle fois. De son côté, la Compagnie des pasteurs et des diacres va revisiter ces prochains mois les arguments théologiques qui plaideraient ou non en faveur de telles bénédictions.

Ce que font les autres Églises

La question du pasteur Nicolas Lüthi s’est appuyée sur deux événements récents :

L’Église réformée vaudoise en 2013 et l’Église protestante unie de France en 2015 ont décidé d’ouvrir aux couples de même sexe les célébrations d’unions (mariage en France, partenariat enregistré/pacs en Suisse).

Si l’on s’en tient à l’Europe, la bénédiction de couples homosexuels existe depuis les années 90 en Suède et aux Pays-Bas, et s’est répandue en Allemagne et dans une dizaine de cantons suisses, principalement outre-Sarine.

Si la bénédiction des unions homosexuelles est plus fréquente dans le nord de l’Europe, il est à noter que les protestants italiens (vaudois et méthodistes) la pratiquent depuis 2010.

Côté catholique, en Suisse, l’Église catholique chrétienne propose différentes formes de bénédictions d’unions homosexuelles, bénédictions qui ne sont ni un sacrement ni un mariage religieux. Quant aux catholiques romains, l’interdit est maintenu avec quelques exceptions : certains prêtres célèbrent des bénédictions de personnes (mais non du couple), parfois de manière parfaitement officielle dans certaines régions.

En effet, nous indique une plaquette oecuménique sur le mariage, l’Église catholique romaine propose à l’essai dans certaines régions de Berne et ses environs différentes formes de bénédiction pour couples de même sexe !

À noter que la Fédération des Églises protestantes de Suisse organise le 10 novembre à Berne une conférence intitulée « Le mariage en question ». Ouverte à toutes et tous, avec traduction simultanée, elle abordera les points saillants de la modernisation du droit de la famille. Plus de renseignements sur: http://www.kirchenbund.ch/fr/conference-femmes .

Le texte de cet article est repris de EPG-Information d’octobre 2015

C+H  salue cette réouverture du dossier en espérant que l’Esprit ouvre les yeux et souffle le courage à Genève comme il l’a fait dans le pays de Vaud et en France.