Archives de catégorie : C+H Vaud

4 février 2018 – Polémique autour d’une photo parue dans l’hebdomadaire Réformé

C+H remercie et soutient la rédaction.

Dans le cadre d’un dossier très complet – https://www.reformes.ch/lgbti –  intitulé Orientations et accueillir la différence, le mensuel Réformés a publié une photo d’Elisabeth Ohlson Vallin, une artiste suédoise  qui s’engage en faveur de l’ouverture des Églises aux communautés homosexuelles. Cette image a déclenché une forte  vague de réactions négatives. La rédaction a reçu 250 lettres dont nombreuses respiraient la haine. Gilles Bourquin, un des corédacteurs du mensuel romand, a donné une réponse très complète, que C+H salue, sur le site de Réformés et sur les ondes de la Radio Suisse Romande.

http://réformés.ch/story/2018/01/cette-photographie-montre-la-dignite-de-la-relation-homosexuelle-lgbti-crucifix-ecce

https://www.rts.ch/play/radio/forum/audio/quelle-place-pour-les-homosexuels-dans-leglise-protestante-en-suisse-romande?id=9280287

+++

Voici le message envoyé par Sacha Perzoff, membre du Comité de C+H, ancien président :

Chers membres de la rédaction, Cher Rédacteur en chef,
Je tiens à vous féliciter, vous avez abordé un sujet de société, un sujet actuel : Bravo.
Je le dis d’autant plus volontiers que je suis, moi-même, homo ou homosensible – ce qui permet de ne pas pointer que le coté sexuel.
Si la photo de l’entête d’un article est faite pour attirer l’œil du lecteur, il est tout à fait normal que vous ayez choisi cette image. C’est peut-être la position de l’un des hommes en crucifix qui peut étonner mais vous voulez établir aussi la relation à la foi, à la religion, donc c’est tout à fait justifié. D’autant plus dans le milieu protestant!
Donc, l’ancien président de C+H (Chrétien-ne-s et Homosexuel-le-s) de Genève vous dit encore Bravo.
Continuer à surprendre le peuple de Dieu en Suisse romande… et dans le monde, notre foi en sera d’autant plus vivante.

Meilleures salutations,
Sacha PERZOFF

+++

De son côté, un membre de C+H Vaud a envoyé ce message :

Cher Monsieur Gilles Bourquin,
Non ! Ce n’est pas encore une lettre incendiaire ! Au contraire, je vous remercie pour votre engagement, tant à travers le dernier numéro de ‘Réformés’ que lors de votre intervention dans l’émission ‘Forum’ de vendredi soir. Dans ces deux supports médiatiques et en relativement peu de mots, vous-même et votre équipe êtes parvenus à une excellente synthèse sur le sujet ; dans le journal, Nicolas Meyer parvient en quelques lignes à clarifier la dimension biblique. En tant que gays chrétiens, nous avons vraiment besoin d’interventions comme celles-ci.
Le seul bémol que j’émettrais, c’est le format de la fameuse photo. N’aurait-on pas dû la réduire et la placer ailleurs, pour la remplacer par une photo d’un couple homo, plus tout jeune, se donnant la main, voire un gros plan de ces mains ? En effet, l’homosexualité est trop souvent considérée par ses détracteurs sous le seul angle charnel voire sexuel. Et cette grande photo peut donner de l’eau à leur moulin (alors même qu’elle porte un discours plus large sur l’homosexualité).

Encore grand merci et cordiales salutations.

+++

Autre réaction bienvenue, celle d’Olivier Bauer, professeur de théologie pratique à l’Université de Lausanne sur son blog :

Que trouvez-vous le plus choquant, l’amour ou la haine?

+++

mardi 6 février 2018 – La fondue

Venez passer un moment agréable autour de

La fondue de C+H (GE & VD)

ou d’un autre plat à votre préférence.

 

 

Date :     Mardi 6 février 2018 à 19h30
Lieu :      Restaurant « AU PLATANE »
Boulevard de la Cluse 91
1205 Genève
022 329 71 98

 

Le parking ou les TPG  ?
Le parking n’est pas forcément facile dans le quartier.
Les bus 1, 5, 7 et 35 s’arrêtent à l’hôpital (HUG).
Il y a encore le parking Lombard !

 

Frais :
Ils seront partagés entre tous ceux qui auront mangé et bu à peu près la même chose.

Inscription :
de préférence avant le 1er février sur Doodle

Jeudi 21 décembre 2017 – Rencontre C+H VD

Bonjours les ami·e·s,

C’est déjà ce jeudi 21 qu’à lieu

notre rencontre mensuelle de décembre

Pour marquer la période de Noël, je vous propose d’avoir après un petit apéro, un petit moment de partage/célébration suivi d’un repas canadien un peu plus festif.

dès 19h00, apéro,
vers 20h00 petit moment de célébration, suivi du repas

 

à très bientôt,

André Varidel
Président C+H Vaud (VoGay-chrétiens)

mardi 21 novembres 2017 – Chrétiens et accueil des personnes homosexuelles

Chrétiens et accueil des personnes homosexuelles

Trois conférences d’information visant à promouvoir une réflexion et une action concrète dans le domaine de l’accueil intégral des personnes LGBT (lesbiennes, gays, bi- et transsexuels) parmi les chrétiens

Descriptif de l’activité
En vue de stimuler la prise de conscience et la réflexion dans ce domaine, il est utile d’apprendre ce qui se fait déjà. Deux des conférences préciseront ce qui est en cours dans les cantons de Genève (le « lab ») et de Neuchâtel (le groupe « Arc-en-ciel ») ; une autre fera le point sur le canton de Vaud. Ces apports nous amèneront à explorer des pistes et à nous orienter vers des réalisations concrètes. L’EERV et C+H Vaud, qui co-organisent ces rencontres, souhaitent qu’elles favorisent une meilleure saisie de l’« inclusivité » dans l’Eglise et dans la société – qu’il s’agisse de l’ouverture vers les personnes LGBT ou vers tous ceux qui subissent méfiance, suspicion ou rejet.

Indications pratiques
Lieu : salle du temple de Saint-Laurent, 1003 Lausanne
Dates et heures : les mardis 24 octobre, 7 novembre et 21 novembre 2017, à 20h
Formateurs/animateurs : Yvan Bourquin pour l’EERV, André Varidel pour C+H Vaud
Renseignements : Yvan Bourquin / tél. 078 772 68 51 / mail yfbourquin@bluewin.ch
Inscription : pas nécessaire / possibilité de rejoindre le groupe en tout temps

Mardi 10 octobre 2017 – Le désir et la foi

En collaboration avec l’Espace Fusterie, rencontre avec le professeur de théologie Christophe Chalamet, qui a aussi des talents d’improvisation au piano, sur le thème

Le désir et la foi, Réflexions théologiques et musique

Voyez aussi : 3 questions à Christophe Chalamet

Lieu : Temple de la Fusterie (attention lieu exceptionnel)
Date : mardi 10 octobre 2017 à 20h00

Qui est ce Professeur de théologie systématique ?

Fonction

  • Directeur de l’Institut romand de systématique et d’éthique (IRSE)
  • Membre du Comité de rédaction de la Revue de théologie et de philosophie

Parcours

Après ses études à la Faculté de théologie de l’Université de Genève (licence en 1997, doctorat en 2002), Christophe Chalamet a enseigné l’histoire de la théologie protestante moderne à Fordham University (2003-2011) avant d’être nommé professeur associé à Genève en 2011. Il a été « research fellow » à la Yale Divinity School (2001-2002) et est membre du Center of Theological Inquiry (Princeton).

Domaines de recherche

  • Théologie systématique
  • Histoire de la théologie protestante moderne
  • Karl Barth et la théologie dialectique

Publications récentes

  • Une voie infiniment supérieure (Labor et Fides, 2016)
  • Théologies dialectiques (Labor et Fides, 2015)
  • (co-édition, avec Hans-Christoph Askani, de:) The Wisdom and Foolishness of God (Fortress, 2015)
  • (co-édition, avec Marc Vial, de:) Recent Developments in Trinitarian Theology (Fortress, 2014) – en français: Développements récents en théologie trinitaire (LIT Verlag, 2014).

Imprimer

Mardi 10 octobre 2017 – 3 questions à Christophe Chalamet

En marge de notre rencontre à la Fusterie avec Christophe Chalamet, nous lui avons posé trois questions :

Pourquoi as-tu accepté l’invitation du groupe Chrétien et Homosexuels ?

Tout simplement parce que j’ai envie d’échanger avec ce groupe, d’en savoir plus sur les réflexions de ses membres sur diverses questions. Je ne crois en la ghettoïsation de personne (la ghettoïsation guette d’ailleurs les théologiens, parfois!). J’admire par exemple Andrew Sullivan, catholique, homosexuel, un intellectuel public qui a joué un rôle important pour les droits et le respect des personnes homosexuelles depuis les années 1990. Il a longtemps tenu un blog très intéressant, le Daily Dish, que j’ai longtemps suivi de près.

A quoi sert la théologie ?

A plusieurs choses: à dépasser une certaine naïveté première (naïveté qui peut avoir quelque chose de beau, mais qui ne suffit pas si on veut comprendre la foi, sa transmission etc.); la théologie nous « déniaise » donc. Elle sert à se poser des questions, puis, lorsque nous trouvons un début de réponse, à découvrir d’autres questions plus intéressantes et profondes encore – c’est un processus sans fin. La théologie permet de se demander à quoi peut ressembler une foi adulte, responsable. Démarche critique et implication existentielle (ou confessante) ne sont pas mutuellement exclusives. Enfin, la théologie n’est pas uniforme: elle est différente à l’université qu’au monastère ou en paroisse, ou encore dans un séminaire rattaché à une Eglise.

Quels sont les styles de musique ou les compositeurs qui te parlent de Dieu ou à travers lesquels tu Lui parles ?

Des styles divers et variés, qui vont du jazz contemporain (Keith Jarrett est l’un de mes héros; cf. ce « bis » improvisé à Tokyo en 1976: https://www.youtube.com/watch?v=w6_0oRgZvJQ.; Kurt Rosenwinkel en est un autre: cf. https://www.youtube.com/watch?v=aiw8CTK2o_Q) à Mattaeus Pipelare et… J.-S. Bach aussi bien sûr (je suis très fan de Cédric Pescia et de son interprétation des Variations Goldberg).