Archives pour la catégorie Église

7 janvier 2017 – Décès de Juliette Buffat

C’est avec tristesse que nous apprenons le décès de Juliette Buffat.

À C+H, nous avions eu le plaisir de recevoir cette personnalité pleine de vie et de sensibilité à plusieurs reprises dont en 2009 et en 2014.

Elle nous avait apporté une ouverture sur la vie et ses aspects tant chrétiens que sexuels. Elle savait les marier pour un épanouissement de chacune de nos sensibilités.

Nous présentons toutes nos condoléances à sa famille et à ses proches.

Voir le faire-part

Le Journal GHI lui rend aussi hommage.

Voici sa dernière chronique dans le GHI. Même si on ne sera pas forcément d’accord avec le rôle qu’elle attribue au père (mais nous savons qu’elle était consciente que chaque situation est différente) , on retiendra sa bienveillance et son œil plus que favorable à notre « cause ».

8 décembre 2016 – Le clergé catholique ne doit plus être gay

Imprimer

Le pape François a ratifié un texte de 2005 concernant les caractéristiques d’un prêtre catholique romain.

Le site du Vatican qui précise  la « formation intégrale » du prêtre : http://www.news.va/fr/news/vatican-un-nouveau-document-sur-la-formation-des-p

Mais l’article du Huffingtonpost (Le Monde-France) explique ce que ne doit plus être un prêtre : http://www.huffingtonpost.fr/2016/12/08/vatican-pretres-gays-eglise/

Sous le titre Le Vatican rappelle qu’il ne veut pas de prêtres gays (sauf si c’est une passade), l’article précise ce que le document du Vatican exige :

« L’Eglise, tout en respectant profondément les personnes concernées, ne peut pas admettre au séminaire et aux Ordres sacrés ceux qui pratiquent l’homosexualité, présentent des tendances homosexuelles profondément enracinées ou soutiennent ce qu’on appelle la culture gay »

Nous comprenons donc que les prêtres ne seront en tout cas pas gay et qu’ils ne devront plus soutenir les humains homosensibles (homosexuels).

Cela nous attriste aussi bien en tant que catholique que protestant.

Nous connaissons plusieurs catholiques (prêtres et laïcs) gays qui sont tristes, déçus et/ou révoltés.

Voici ce que nous tenons à dire :

Nous sommes en empathie avec les prêtres homosensibles, les prêtres qui ont travaillé et travaillent encore auprès de notre communauté.
Nous compatissons avec tout le peuple homosensible qui ne pourra plus avoir accès à l’Église Catholique Romaine si ce n’est qu’en faisant un grand écart (que certains nommeront hypocrisie) entre leur vécu, leur ressenti et leur foi face à l’attitude imposée au clergé d’une des Églises chrétiennes.

Samedi 3 décembre – Réunion du groupe Arc-en-Ciel de Neuchâtel

Nous relayons le message suivant. Cela se passera au Centre paroissial aux Valangines :

neuchatelcentre-paroissial-aux-valangines-180Chères amies, chers amis,

Pour samedi 3 décembre, je propose que nous commencions par un « apéritif dinatoire canadien « : c’est un nouveau concept que je viens d’inventer (!), à savoir vous amenez des petites choses sympas pour que chacun puisse se composer une assiette selon ses goûts. Je fournis le pain. Et selon le temps je préparerai une soupe…

Ce que je vous propose: je suis présente depuis 19 heures et mets en place le souper; vous êtes les bienvenus dès 19 heures, pour boire un petit apéro et pour la mise en place de ce que vous aurez apporté. A 19h30 on commence officiellement la soirée par le souper et l’accueil (des nouveaux, etc.).

Pour rappel, nous aurons un partage biblique avec Yvan.

Je vous mets en document joint le lien de l’article paru ce jour sur Protest’Info sur le groupe Arc-en-Ciel:

http://protestinfo.ch/201611298218/8218-un-arc-en-ciel-qui-repond-a-un-veritable-besoin.html

J’ai été contactée hier après-midi par téléphone par le journaliste, Joël Burri, qui avait vu l’info sur C+H et avait entendu parler du groupe. J’ai été surprise, mais pensais que cela valait la peine de lui expliquer là où on en était. Car il était déterminé à écrire de suite un article…. C’est donc fait… On pourra en parler samedi.

Bien cordialement et à samedi pour celles et ceux qui viennent.
Christine Cand Barbezat

Pour des raisons d’organisation, merci de vous annoncer au 079 368 45 09

Jeudi 3 novembre – Première réunion de la nouvelle association arc-en-ciel de l’EREN

EREN
EREN = Église réformée évangélique du canton de Neuchâtel

neuchatelUne nouveauté sur le canton de Neuchâtel ! Un nouveau groupe, nommé « Arc-en-Ciel » se réunira tous les 3 de chaque mois pour parler de l’inclusion des personnes LGBT dans l’Église. Ils se retrouvent au Centre paroissial des Valangines de 19h30 à 21h.

3 août 2016 – Articles de Cécile Guinand

Avec un peu de retard, voici un extrait du message que nous a envoyé Cécile Guinand le 8 juin :

Bonjour,

Comme simple paroissienne, j’écris en ce moment un chronique sur le site internet de ma paroisse à Neuchâtel en Suisse. Notre église cantonale va durant sa prochaine législature revenir sur la question de la bénédiction des couples de même sexe, et je propose cette chronique pour donner une assise aux débats à venir. J’ai d’abord présenté le livre l’Accueil radical suite à une séance de présentation destinée aux paroissiens :
http://protestant-neuchatel.ch/neuchatel/2016/05/16/semaine-16-22-mai-2016/#more-1525
et
http://protestant-neuchatel.ch/neuchatel/2016/05/23/semaine-23-29-mai-2016/#more-1577

J’ai ensuite résumé les voix de théologiens et pasteurs opposés à la bénédiction des couples de même sexe :
http://protestant-neuchatel.ch/neuchatel/2016/05/30/semaine-30-mai-5-juin-2016/#more-1631

Cette semaine, je présente les groupes de chrétiens homosexuels, dont le vôtre :
http://protestant-neuchatel.ch/neuchatel/2016/06/06/semaine-6-12-juin-2016/

 

Bien à vous
Cécile

Vous pouvez retrouver l’ensemble de ses chroniques sur http://protestant-neuchatel.ch/neuchatel/category/chroniques/

 

26 juin 2016 – L’Église devrait demander pardon aux homosexuels, croit le pape

Voici comment radio canada a reporté la conférence de presse que le pape François a donnée pendant son retour d’Arménie : http://ici.radio-canada.ca/nouvelles/international/2016/06/26/009-eglise-catholique-pardon-homosexuels-pape-francois.shtml

Le pape François a estimé dimanche que les chrétiens en général et l’Église catholique en particulier devraient demander pardon aux homosexuels pour la façon dont ils les ont traités par le passé.

2016-06-26-pape-francoisPendant une conversation d’une heure avec des journalistes dans l’avion qui le ramenait d’Arménie, on a demandé au souverain pontife s’il était d’accord avec les propos d’un cardinal allemand qui a déclaré que l’Église devrait s’excuser auprès des homosexuels.

Le pape François a répondu en citant les enseignements de l’Église selon lesquels « les homosexuels ne doivent pas être discriminés. Ils doivent être respectés et accompagnés sur le plan pastoral ».

Il a ajouté : « Je crois que l’Église devrait non seulement s’excuser […] auprès d’un homosexuel qu’elle a offensé, mais elle doi aussi s’excuser auprès des pauvres, auprès des femmes qui ont été exploitées, des enfants qui ont été exploités. Elle doit s’excuser pour avoir donné sa bénédiction à tellement d’armes [de guerre]. »

Voyez l’interview de Jean-Paul Guisan dans « Le Matin »

Imprimer

2016 04 : L’homosexualité, un sujet qui ne laisse pas in-différent

La région Arve et Lac de l’Eglise protestante de Genève (EPG) propose 3 conférences sur un sujet qui, nous aussi, ne nous laisse pas indifférent !

Télécharger le flyer avec les détails : L’homosexualité, un sujet qui ne laisse pas in-différent

Yasmina Foehr-JanssensMardi 12 avril à 20h. :
« La famille pour tous ? »
par Yasmina Foehr-Janssens, Professeure de littérature à l’Université de Genève.

 

 

Andreas DettwillerMercredi 20 avril à 20h. :
« Sexualité et homosexualité dans l’Antiquité et dans la Bible »
par Andreas Dettwiller, Professeur de Nouveau testament à l’Université de Genève.

 

Joan Charras SanchoMercredi 27 avril à 20h:
« L’accueil radical »
par Joan Charras Sancho, Docteure en théologie et chercheuse à l’Université de Strasbourg. Si vous avez manqué sa venue en Janvier à C+H, c’est l’occasion de la rencontrer.

18 septembre 2015 – Unions homosexuelles – quelle est la position de l’EPG ?

Au Consistoire de juin, le pasteur Nicolas Lüthi a demandé au Conseil du Consistoire si l’EPG envisageait une bénédiction des unions homosexuelles.

Emmanuel Fuchs a répondu à la séance du 18 septembre. Reconnaissant que le sujet est complexe et émotionnel, il a rappelé qu’en 1992 le Consistoire avait refusé cette ouverture aux couples de même sexe. Puis en 2006, il n’avait pas jugé opportun de rouvrir le débat. Toutefois, admet le président de l’EPG, la situation a changé. Dès lors, le Conseil du Consistoire va évaluer la pertinence d’interpeller le Consistoire une nouvelle fois. De son côté, la Compagnie des pasteurs et des diacres va revisiter ces prochains mois les arguments théologiques qui plaideraient ou non en faveur de telles bénédictions.

Ce que font les autres Églises

La question du pasteur Nicolas Lüthi s’est appuyée sur deux événements récents :

L’Église réformée vaudoise en 2013 et l’Église protestante unie de France en 2015 ont décidé d’ouvrir aux couples de même sexe les célébrations d’unions (mariage en France, partenariat enregistré/pacs en Suisse).

Si l’on s’en tient à l’Europe, la bénédiction de couples homosexuels existe depuis les années 90 en Suède et aux Pays-Bas, et s’est répandue en Allemagne et dans une dizaine de cantons suisses, principalement outre-Sarine.

Si la bénédiction des unions homosexuelles est plus fréquente dans le nord de l’Europe, il est à noter que les protestants italiens (vaudois et méthodistes) la pratiquent depuis 2010.

Côté catholique, en Suisse, l’Église catholique chrétienne propose différentes formes de bénédictions d’unions homosexuelles, bénédictions qui ne sont ni un sacrement ni un mariage religieux. Quant aux catholiques romains, l’interdit est maintenu avec quelques exceptions : certains prêtres célèbrent des bénédictions de personnes (mais non du couple), parfois de manière parfaitement officielle dans certaines régions.

En effet, nous indique une plaquette oecuménique sur le mariage, l’Église catholique romaine propose à l’essai dans certaines régions de Berne et ses environs différentes formes de bénédiction pour couples de même sexe !

À noter que la Fédération des Églises protestantes de Suisse organise le 10 novembre à Berne une conférence intitulée « Le mariage en question ». Ouverte à toutes et tous, avec traduction simultanée, elle abordera les points saillants de la modernisation du droit de la famille. Plus de renseignements sur: http://www.kirchenbund.ch/fr/conference-femmes .

Le texte de cet article est repris de EPG-Information d’octobre 2015

C+H  salue cette réouverture du dossier en espérant que l’Esprit ouvre les yeux et souffle le courage à Genève comme il l’a fait dans le pays de Vaud et en France.