Archives du mot-clé C+H

Fête des 30 ans de C+H

Le Groupe C+H fête ses 30 ans

le vendredi 9 novembre 2018 à 18h

au temple de Plainpalais, av. du Mail 31.

Programme

18h Ouverture des portes
18h30 Partie formelle, avec entre autres intervenants :

  • Pascal Messerli, président de Dialogai
  • Alain de Felice, membre du Conseil du Consistoire de l’EPG
  • Yves de Matteis, député suppléant au Grand Conseil
  • Marc Faessler, pasteur et théologie
  • ainsi que des témoignages des premiers participants

19h Message pastoral de Carolina Costa
19h15 Apéritif

Le comité a le plaisir de vous inviter.

R S V P jusqu’au 31 octobre 2018 à Jean-Paul Guisan : jpguisan@bluewin.ch

Redécouvrez le la newsletter.

du 10 mai (Ascension) au 13 mai 2018 : Retraite du CCI

Retraite annuelle du  Carrefour des Chrétiens Inclusifs (CCI 2018)

Nous nous retrouverons de France, Belgique et Suisse pour sentir vibrer le christianisme dans nos différences.

Cette année, la retraite aura lieu du 10 au 13 mai à Strasbourg, au Centre culturel Saint Thomas (que certains reconnaîtront probablement pour y avoir été en lors de la retraite de 2013).

Le thème qui sera explorer ensemble est : « l’inattendu », avec comme rappel, ce que Dieu nous signale : « C’est pourquoi je continue à étonner ce peuple. » (Esaïe 29, 14).

C’est l’occasion de se retrouver pour un temps de partage, de célébrations, d’études bibliques et surtout de JOIE ! Nous serons accompagné.e.s cette année par Valérie Nicolet, enseignante de Nouveau testament à l’Institut Protestant de Théologie de Paris, qui nous fera partager sa lecture des textes bibliques.

Information & Bulletin d’inscription sur le site du CCI

Inscription jusqu’au 15 avril 2018 de préférence.

C+H Genève et C+H Vaud sont membres du CCI en tant que « groupe ». Soyez présents… et participants.

de l’Ascension au 13 mai 2018 : La Conférence 2018 du Forum Européen…

Forum Européen LGBT

Le Forum européen organise sa traditionnelle réunion en anglais en Italie.

Date :     du jeudi 10 (Ascension) au dimanche 13 mai 2018.
Lieu :      Albano / Rome.

The annual conference of 2018 will take place in Albano Laziale, near Rome in Italy on 10-13 May 2018. The Male/Female/Trans Pre-Conferences will start one day earlier, 9 May 2018. The theme of the conference is

Toward welcoming and affirming Christian communities

Plus d’information et inscription 

C+H Genève fait partie du Forum. Soyez présents… et participants.

4 février 2018 – Polémique autour d’une photo parue dans l’hebdomadaire Réformé

C+H remercie et soutient la rédaction.

Dans le cadre d’un dossier très complet – https://www.reformes.ch/lgbti –  intitulé Orientations et accueillir la différence, le mensuel Réformés a publié une photo d’Elisabeth Ohlson Vallin, une artiste suédoise  qui s’engage en faveur de l’ouverture des Églises aux communautés homosexuelles. Cette image a déclenché une forte  vague de réactions négatives. La rédaction a reçu 250 lettres dont nombreuses respiraient la haine. Gilles Bourquin, un des corédacteurs du mensuel romand, a donné une réponse très complète, que C+H salue, sur le site de Réformés et sur les ondes de la Radio Suisse Romande.

http://réformés.ch/story/2018/01/cette-photographie-montre-la-dignite-de-la-relation-homosexuelle-lgbti-crucifix-ecce

https://www.rts.ch/play/radio/forum/audio/quelle-place-pour-les-homosexuels-dans-leglise-protestante-en-suisse-romande?id=9280287

+++

Voici le message envoyé par Sacha Perzoff, membre du Comité de C+H, ancien président :

Chers membres de la rédaction, Cher Rédacteur en chef,
Je tiens à vous féliciter, vous avez abordé un sujet de société, un sujet actuel : Bravo.
Je le dis d’autant plus volontiers que je suis, moi-même, homo ou homosensible – ce qui permet de ne pas pointer que le coté sexuel.
Si la photo de l’entête d’un article est faite pour attirer l’œil du lecteur, il est tout à fait normal que vous ayez choisi cette image. C’est peut-être la position de l’un des hommes en crucifix qui peut étonner mais vous voulez établir aussi la relation à la foi, à la religion, donc c’est tout à fait justifié. D’autant plus dans le milieu protestant!
Donc, l’ancien président de C+H (Chrétien-ne-s et Homosexuel-le-s) de Genève vous dit encore Bravo.
Continuer à surprendre le peuple de Dieu en Suisse romande… et dans le monde, notre foi en sera d’autant plus vivante.

Meilleures salutations,
Sacha PERZOFF

+++

De son côté, un membre de C+H Vaud a envoyé ce message :

Cher Monsieur Gilles Bourquin,
Non ! Ce n’est pas encore une lettre incendiaire ! Au contraire, je vous remercie pour votre engagement, tant à travers le dernier numéro de ‘Réformés’ que lors de votre intervention dans l’émission ‘Forum’ de vendredi soir. Dans ces deux supports médiatiques et en relativement peu de mots, vous-même et votre équipe êtes parvenus à une excellente synthèse sur le sujet ; dans le journal, Nicolas Meyer parvient en quelques lignes à clarifier la dimension biblique. En tant que gays chrétiens, nous avons vraiment besoin d’interventions comme celles-ci.
Le seul bémol que j’émettrais, c’est le format de la fameuse photo. N’aurait-on pas dû la réduire et la placer ailleurs, pour la remplacer par une photo d’un couple homo, plus tout jeune, se donnant la main, voire un gros plan de ces mains ? En effet, l’homosexualité est trop souvent considérée par ses détracteurs sous le seul angle charnel voire sexuel. Et cette grande photo peut donner de l’eau à leur moulin (alors même qu’elle porte un discours plus large sur l’homosexualité).

Encore grand merci et cordiales salutations.

+++

Autre réaction bienvenue, celle d’Olivier Bauer, professeur de théologie pratique à l’Université de Lausanne sur son blog :

Que trouvez-vous le plus choquant, l’amour ou la haine?

+++

11 octobre 2017 – Journée du coming-out

Coming Out Day

ou Journée du coming out a lieu tous les ans le 11 octobre en Amérique du Nord ainsi que dans certains pays d’Europe. À cette occasion, gays, lesbiennes et personnes « queers » sont appelés à se montrer publiquement. (Wikipédia)

Origine

La tradition du Coming Out Day remonte à la seconde « Marche à Washington pour les droits des gays et lesbiennes » (March on Washington for Lesbian and Gay Rights) qui se tint le 11 octobre 1987. Ce jour-là, 500 000 personnes avaient manifesté à Washington D.C. pour l’égalité des droits des homosexuels et la reconnaissance de l’homosexualité. L’année suivante, à l’occasion de la première Journée du coming out, des milliers de gays et de lesbiennes ont publié leurs noms dans les journaux. (Wikipédia)

et nous ?

Nous sommes nombreux à avoir fait notre coming-out, vis-à vis de nous-même, vis-à-vis de notre famille, vis-à-vis de nos amis, vis-à-vis de nos collègues de travail, de notre patron, des personnes sous notre responsabilité. Régulièrement, nous avons l’occasion (ou l’obligation) de faire envers de nouvelles personnes de notre entourage.

et vous, et toi ?

Nous sommes toutes et tous en pensées, plus spécialement en ce jour, les uns avec les autres.

A plusieurs, on est mieux dans sa peau. Rejoins un groupe si tu te sens seul.
Si la dimension chrétienne te parle, tu seras le bienvenu à C+H à Genève ou à Lausanne, Arc-en-Ciel à Neuchâtel, au Lab à Genève ou dans un autre lieu.

Mardi 10 octobre 2017 – Le désir et la foi

En collaboration avec l’Espace Fusterie, rencontre avec le professeur de théologie Christophe Chalamet, qui a aussi des talents d’improvisation au piano, sur le thème

Le désir et la foi, Réflexions théologiques et musique

Voyez aussi : 3 questions à Christophe Chalamet

Lieu : Temple de la Fusterie (attention lieu exceptionnel)
Date : mardi 10 octobre 2017 à 20h00

Qui est ce Professeur de théologie systématique ?

Fonction

  • Directeur de l’Institut romand de systématique et d’éthique (IRSE)
  • Membre du Comité de rédaction de la Revue de théologie et de philosophie

Parcours

Après ses études à la Faculté de théologie de l’Université de Genève (licence en 1997, doctorat en 2002), Christophe Chalamet a enseigné l’histoire de la théologie protestante moderne à Fordham University (2003-2011) avant d’être nommé professeur associé à Genève en 2011. Il a été « research fellow » à la Yale Divinity School (2001-2002) et est membre du Center of Theological Inquiry (Princeton).

Domaines de recherche

  • Théologie systématique
  • Histoire de la théologie protestante moderne
  • Karl Barth et la théologie dialectique

Publications récentes

  • Une voie infiniment supérieure (Labor et Fides, 2016)
  • Théologies dialectiques (Labor et Fides, 2015)
  • (co-édition, avec Hans-Christoph Askani, de:) The Wisdom and Foolishness of God (Fortress, 2015)
  • (co-édition, avec Marc Vial, de:) Recent Developments in Trinitarian Theology (Fortress, 2014) – en français: Développements récents en théologie trinitaire (LIT Verlag, 2014).

Imprimer

Mardi 10 octobre 2017 – 3 questions à Christophe Chalamet

En marge de notre rencontre à la Fusterie avec Christophe Chalamet, nous lui avons posé trois questions :

Pourquoi as-tu accepté l’invitation du groupe Chrétien et Homosexuels ?

Tout simplement parce que j’ai envie d’échanger avec ce groupe, d’en savoir plus sur les réflexions de ses membres sur diverses questions. Je ne crois en la ghettoïsation de personne (la ghettoïsation guette d’ailleurs les théologiens, parfois!). J’admire par exemple Andrew Sullivan, catholique, homosexuel, un intellectuel public qui a joué un rôle important pour les droits et le respect des personnes homosexuelles depuis les années 1990. Il a longtemps tenu un blog très intéressant, le Daily Dish, que j’ai longtemps suivi de près.

A quoi sert la théologie ?

A plusieurs choses: à dépasser une certaine naïveté première (naïveté qui peut avoir quelque chose de beau, mais qui ne suffit pas si on veut comprendre la foi, sa transmission etc.); la théologie nous « déniaise » donc. Elle sert à se poser des questions, puis, lorsque nous trouvons un début de réponse, à découvrir d’autres questions plus intéressantes et profondes encore – c’est un processus sans fin. La théologie permet de se demander à quoi peut ressembler une foi adulte, responsable. Démarche critique et implication existentielle (ou confessante) ne sont pas mutuellement exclusives. Enfin, la théologie n’est pas uniforme: elle est différente à l’université qu’au monastère ou en paroisse, ou encore dans un séminaire rattaché à une Eglise.

Quels sont les styles de musique ou les compositeurs qui te parlent de Dieu ou à travers lesquels tu Lui parles ?

Des styles divers et variés, qui vont du jazz contemporain (Keith Jarrett est l’un de mes héros; cf. ce « bis » improvisé à Tokyo en 1976: https://www.youtube.com/watch?v=w6_0oRgZvJQ.; Kurt Rosenwinkel en est un autre: cf. https://www.youtube.com/watch?v=aiw8CTK2o_Q) à Mattaeus Pipelare et… J.-S. Bach aussi bien sûr (je suis très fan de Cédric Pescia et de son interprétation des Variations Goldberg).

 

3 août 2016 – Articles de Cécile Guinand

Avec un peu de retard, voici un extrait du message que nous a envoyé Cécile Guinand le 8 juin :

Bonjour,

Comme simple paroissienne, j’écris en ce moment un chronique sur le site internet de ma paroisse à Neuchâtel en Suisse. Notre église cantonale va durant sa prochaine législature revenir sur la question de la bénédiction des couples de même sexe, et je propose cette chronique pour donner une assise aux débats à venir. J’ai d’abord présenté le livre l’Accueil radical suite à une séance de présentation destinée aux paroissiens :
http://protestant-neuchatel.ch/neuchatel/2016/05/16/semaine-16-22-mai-2016/#more-1525
et
http://protestant-neuchatel.ch/neuchatel/2016/05/23/semaine-23-29-mai-2016/#more-1577

J’ai ensuite résumé les voix de théologiens et pasteurs opposés à la bénédiction des couples de même sexe :
http://protestant-neuchatel.ch/neuchatel/2016/05/30/semaine-30-mai-5-juin-2016/#more-1631

Cette semaine, je présente les groupes de chrétiens homosexuels, dont le vôtre :
http://protestant-neuchatel.ch/neuchatel/2016/06/06/semaine-6-12-juin-2016/

 

Bien à vous
Cécile

Vous pouvez retrouver l’ensemble de ses chroniques sur http://protestant-neuchatel.ch/neuchatel/category/chroniques/