Archives du mot-clé Gilles Bourquin

Jeudi 15 février – Rencontre C+H Vaud

Bonjours les ami·e·s,

C’est déjà ce jeudi prochain 15 qu’à lieu notre rencontre mensuelle au local de l’association VoGay, Rue des Côtes-de-Montbenon 15, Lausanne-Flon (ancien espace Mosaïk).

 

dès 19h00 pique-nique canadien

et dès 20h00 la soirée :

un petit moment de réflexion biblique sur le thème de la bienveillance suivi d’un partage de nos pensées et sentiments dans la polémique qui nous touche suite à la parution du dossier et de la photo du mensuel “Réformés”.

À très bientôt

André Varidel
Président C+H Vaud (VoGay-Chrétiens)

4 février 2018 – Polémique autour d’une photo parue dans l’hebdomadaire Réformé

C+H remercie et soutient la rédaction.

Dans le cadre d’un dossier très complet – https://www.reformes.ch/lgbti –  intitulé Orientations et accueillir la différence, le mensuel Réformés a publié une photo d’Elisabeth Ohlson Vallin, une artiste suédoise  qui s’engage en faveur de l’ouverture des Églises aux communautés homosexuelles. Cette image a déclenché une forte  vague de réactions négatives. La rédaction a reçu 250 lettres dont nombreuses respiraient la haine. Gilles Bourquin, un des corédacteurs du mensuel romand, a donné une réponse très complète, que C+H salue, sur le site de Réformés et sur les ondes de la Radio Suisse Romande.

http://réformés.ch/story/2018/01/cette-photographie-montre-la-dignite-de-la-relation-homosexuelle-lgbti-crucifix-ecce

https://www.rts.ch/play/radio/forum/audio/quelle-place-pour-les-homosexuels-dans-leglise-protestante-en-suisse-romande?id=9280287

+++

Voici le message envoyé par Sacha Perzoff, membre du Comité de C+H, ancien président :

Chers membres de la rédaction, Cher Rédacteur en chef,
Je tiens à vous féliciter, vous avez abordé un sujet de société, un sujet actuel : Bravo.
Je le dis d’autant plus volontiers que je suis, moi-même, homo ou homosensible – ce qui permet de ne pas pointer que le coté sexuel.
Si la photo de l’entête d’un article est faite pour attirer l’œil du lecteur, il est tout à fait normal que vous ayez choisi cette image. C’est peut-être la position de l’un des hommes en crucifix qui peut étonner mais vous voulez établir aussi la relation à la foi, à la religion, donc c’est tout à fait justifié. D’autant plus dans le milieu protestant!
Donc, l’ancien président de C+H (Chrétien-ne-s et Homosexuel-le-s) de Genève vous dit encore Bravo.
Continuer à surprendre le peuple de Dieu en Suisse romande… et dans le monde, notre foi en sera d’autant plus vivante.

Meilleures salutations,
Sacha PERZOFF

+++

De son côté, un membre de C+H Vaud a envoyé ce message :

Cher Monsieur Gilles Bourquin,
Non ! Ce n’est pas encore une lettre incendiaire ! Au contraire, je vous remercie pour votre engagement, tant à travers le dernier numéro de ‘Réformés’ que lors de votre intervention dans l’émission ‘Forum’ de vendredi soir. Dans ces deux supports médiatiques et en relativement peu de mots, vous-même et votre équipe êtes parvenus à une excellente synthèse sur le sujet ; dans le journal, Nicolas Meyer parvient en quelques lignes à clarifier la dimension biblique. En tant que gays chrétiens, nous avons vraiment besoin d’interventions comme celles-ci.
Le seul bémol que j’émettrais, c’est le format de la fameuse photo. N’aurait-on pas dû la réduire et la placer ailleurs, pour la remplacer par une photo d’un couple homo, plus tout jeune, se donnant la main, voire un gros plan de ces mains ? En effet, l’homosexualité est trop souvent considérée par ses détracteurs sous le seul angle charnel voire sexuel. Et cette grande photo peut donner de l’eau à leur moulin (alors même qu’elle porte un discours plus large sur l’homosexualité).

Encore grand merci et cordiales salutations.

+++

Autre réaction bienvenue, celle d’Olivier Bauer, professeur de théologie pratique à l’Université de Lausanne sur son blog :

Que trouvez-vous le plus choquant, l’amour ou la haine?

+++